gendarme-menottes

Des traceurs gps contre le vol

Le traceur GPS, un allié pour retrouver un bien volé
Qu’un objet de valeur soit entreposé dans un garage, un cabanon de jardin ou même sur un parking extérieur, rien ne pourra changer cette constatation : en termes de vol, le risque zéro n’existe pas. Malheureusement, il vous sera bien difficile de remettre la main sur vos biens une fois le larcin commis, même après enquête de Police. Pour éviter de vous trouver dans une telle situation, il existe une solution efficace : le traceur GPS.

Le traceur GPS, un outil fiable pour lutter contre les voleurs

Les techniques utilisées par les voleurs sont assez variées. Du cambriolage classique au home-jacking en passant par le car-jacking, tout est possible. Dans ce contexte, de nouvelles technologies ont vu le jour et permettent aujourd’hui de retrouver des biens volés. Les traceurs GPS antivol pour véhicules (voitures, camions, engins de chantier, bateaux,…) ou pour moto en font partie. Le principe est simple : un petit boîtier est installé discrètement sur le bien à protéger. Grâce au système de localisation GPS, il est alors possible de connaître la position du véhicule jour comme nuit avec une précision de 10 m. La localisation est reçue par SMS ou directement sur un site internet, et visualisable sur son téléphone portable ou sur un pc. Les traceurs les plus élaborés sont munis d’une batterie de secours interne qui permet de garder le système de géolocalisation actif, même si la batterie du véhicule est débranchée. L’appareil conserve de ce fait une autonomie de plusieurs heures, ce qui laisse suffisamment de temps pour retrouver le bien volé. Pour les objets ne disposant pas de batterie, des traceurs miniatures ayant leur propre alimentation existent, avec des autonomies jusqu’à 10 ans suivant le modèle.

Une technologie qui a fait ses preuves

Il ne faut pas chercher bien loin pour avoir une idée des performances atteintes par ce type de traceurs, l’actualité suffisant à démontrer les exploits sur le terrain de ce que certains appelleront des « gadgets ». Cet été par exemple, un habitant de l’Ain a pu juger de l’intérêt de son investissement en récupérant sa voiture, volée dans la nuit (article sur 20 minutes). En sachant que la plupart des véhicules ne sont jamais retrouvés, partant parfois dans des pays étrangers pour y être revendus, l’installation d’un traceur GPS parait soudainement plus rentable.

Fin septembre, c’est sur un motoculteur que l’appareil finit par faire un miracle (article sur Le Parisien) : il permet ainsi de localiser non seulement l’engin volé mais aussi le groupe de cambrioleurs qui sévissait dans la région depuis un certain temps. Plus tôt dans l’année, un traceur avait déjà permis d’arrêter les voleurs d’un scooter, et ce, en moins de 24 h (article sur Le Parisien). Comme preuve évidente d’efficacité, on ne pourrait pas faire mieux. Ce ne sont là que quelques exemples issus de l’actualité récente, et bien sur tous les objets ou véhicules retrouvés grâce à un traceur gps ne font pas l’objet d’un article de journal.

Il est donc démontré que les traceurs de géolocalisation sont devenus des atouts fiables pour récupérer des biens de valeur. Certains sont même équipés d’une fonction permettant, par simple envoi d’un sms, de couper le moteur voire d’écouter à distance ce qui se passe dans le véhicule. De quoi fournir aux policiers tous les éléments pour faire aboutir des enquêtes…