mouse-jacking

Le mouse-jacking, le vol de voitures sans effraction

Après le car-jacking et le home-jacking, une nouvelle technique de vol de véhicules fait des ravages. Baptisée « mouse-jacking », cette pratique exploite une des failles majeures des voitures les plus récentes : l’électronique. Zoom sur le nouveau mode opératoire des voleurs.

Le mouse-jacking : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la dernière technique à la mode utilisée par les voleurs de voitures haut-de-gamme. Plus besoin de forcer la portière ou de violenter le conducteur. Le mouse-jacking est un procédé « propre ». Et pour cause, il permet à n’importe quel voleur bien renseigné de dérober un véhicule discrètement pour le revendre ensuite au plus offrant. La technique est assez simple sans pour autant être accessible au petit larcin inexpérimenté. Pour préparer le vol, les malfrats doivent d’abord relever le numéro de série inscrit sur le pare-brise du véhicule convoité. C’est cette information qui leur permettra ensuite de commander chez le bon concessionnaire une clé de la voiture, une démarche qui requiert toutefois l’intervention d’un complice. Une fois la clé récupérée, il suffit d’ouvrir le véhicule. Jusque-là, aucune chance donc qu’un potentiel témoin du vol puisse se douter de quelque chose. Ensuite, les voleurs se connectent à l’ordinateur de bord grâce à du matériel informatique dans le but de reconfigurer tout le système électronique. Il reste ensuite à récupérer les papiers du véhicule (qui sont souvent dans la boîte à gants), à changer l’immatriculation, à « maquiller » la voiture et à la revendre. Non dégradé, le véhicule ainsi volé peut rapporter une belle petite somme, d’autant plus que le mouse-jacking implique de s’attaquer à des voitures récentes donc de valeur certaine.

Comment lutter contre le mouse-jacking ?

Selon Le Figaro, 300 voitures sont volées chaque jour dont trois sur quatre grâce à une assistance électronique. Des chiffres plutôt effrayants quand on sait que la plupart des assureurs n’indemnisent pas leurs clients en cas d’effractions non visibles. Investir dans des moyens de protection mécaniques (cannes antivol, sabots de Denver,…) n’apporte aucune garantie de retrouver son véhicule si les voleurs sont déterminés et acharnés. Pour garder l’esprit tranquille, mieux vaut installer un traceur GPS, une balise discrète qui aura le mérite de fournir des renseignements clairs et précis pour localiser sa voiture. Facile à mettre en place, un traceur GPS est une protection efficace et durable contre les conséquences dramatiques que peut avoir un vol. Il offre toutes les chances de récupérer son véhicule avant qu’il ne soit vendu à l’étranger. Le mouse-jacking est une technique qui s’attaque aux voitures récentes. Il parait donc assez cohérent de lutter contre ce phénomène grâce à des appareils modernes aux applications multiples. Notons qu’une balise GPS joue également un rôle indéniable en cas de car-jacking ou de home-jacking. Suivant le modèle du produit, des fonctions supplémentaires viennent s’ajouter à la géolocalisation par satellite, comme la coupure moteur à distance ou le déclenchement d’un micro pour espionner les larcins. Tout est prévu pour cumuler les indices et récupérer son véhicule dans les plus brefs délais.

Si vous êtes victime ou témoin d’un vol, nous vous rappelons que le bien le plus précieux reste votre propre vie. N’intervenez pas directement. Prévenez la police et notez tous les détails qui pourraient faire gagner du temps aux enquêteurs.